La forêt flottante

POÈME SCÉNIQUE, 2021- reporté

La forêt flottante est une partition mythopoétique entre la performance et la danse créée pour des danseuses âgées entre 60 et 78 ans. L’aspect poétique du projet renvoie à la création d’images et de sensations par l’assemblage de la danse avec des gestes performatifs, des sons et des objets manipulés pour ainsi prendre la forme d’un poème scénique. 

 

Sur la scène, un récit s’écrit. Des vieilles femmes sont chassées dans les lieux hostiles et inconnus d'une forêt flottante. Ensemble, elles y disparaissent, mais luttent pour ne pas être oubliées. Elles érigent un abri pour traverser et transcender la peur de cette forêt. C’est par une appropriation des lieux qu’elles parviennent à célébrer la force de la fragilité du corps et la mémoire de cette lignée d’humaines portée par chacune. Si le mythe contient toujours une histoire racontée, cette dernière s’ouvre à la poésie et aux symboles et s’adresse à nos sensations pour créer une forme scénique qui s’apparente à un rituel.

CRÉDITS

Mise en scène: Noémie Roy

Avec: Rasili Botz, Dena Davida, Michèle Febvre, Denyse Hayoun, Madeleine Lord et Céline Laquerre

Conseillère au mouvement et assistanat: Maggie Sauvé

Conseillère en dramaturgie: Myriam-Stéphanie Perraton-Lambert

Éclairages: Chann Delisle

Scénographie: Léa Pennel

Conception sonore: Kristelle Delorme

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Twitter
  • Youtube

© 2020 Noémie Roy