Ciel_bleu_edited_edited.jpg
Noémie Roy
autrice et artiste pluridisciplinaire
Noemie 123A7703.jpg

Œuvrant aux interstices entre la poésie, la performance et la danse Noémie se focalise sur le développement d’un langage pluridisciplinaire à la frontière entre l’écriture de la scène et celle de la page. Pour elle, la poésie peut se transmuter du rythme aux mots, de l’écriture à la lecture, du texte aux mouvements. Elle cherche à danser le poème et à écrire la danse.​

En tant qu'autrice, elle a publié le recueil de poésie Parmi celles qui flambent aux Herbes rouges (2021). Elle a également publié les suites de poèmes Combien de surfaces (2020, no.99) et L’allégorie des espaces verts (2017, no.88) dans la revue EXIT.

En tant qu’artiste pluridisciplinaire, elle a créé Un revers du monde (UQÀM, 2018 ; Mois de la poésie, 2019) et La Forêt flottante (Chantiers/constructions artistiques, 2021 ; Petit fun palace, Offta, 2021). Cette dernière création, entre la danse et la lecture, puise dans la mémoire corporelle de danseuses d'âge mûr (Dena Davida et Madeleine Lord). Avec leur corps d’aujourd’hui, ces danseuses transmettent leurs souvenirs marquants de danse. En parallèle, un livret partagé au public met en récit certaines bribes réelles et imaginées de la vie de ces pionnières de la danse contemporaine. 

En 2019, elle a terminé une maîtrise à l’École supérieure de théâtre (UQÀM).

Reconnaissances 

 

Bourse recherche-création | Conseil des arts du Canada (2021)

Bourse Résidence nomade | LA SERRE|arts vivants (2021)

Bourse Art à part | École nationale de théâtre (2020)

Prix Meilleur mémoire-création | École supérieure de théâtre (2019)

Bourse FARE | Fondation UQÀM (2017)

Bourse FQRSC| Fonds de recherche société et culture (2017)

 

Contact

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon